DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : les sauvetages incessants des gardes-côtes italiens

monde

Migrants : les sauvetages incessants des gardes-côtes italiens

Publicité

Non loin de la côte libyenne, les bateaux de la Garde côtière italienne enchaînent les opérations de sauvetage.

Ce vendredi matin, plus de 600 réfugiés ont été secourus, portant à plus d’un millier le nombre de migrants arrivés en Italie ces trois derniers jours.

Depuis le début de l’année, c’est près de 90 000 personnes qui ont débarqué dans le pays, dont plus de 11 000 enfants, selon un rapport de l’Ansa, une agence de presse italienne.

Alors que le nombre de demandeurs d’asile ne cesse d’augmenter, passant de 29 000 à 135 000 en deux ans et demi, l’Italie a lancé hier une campagne pour dissuader les migrants de venir en Europe.

L’idée est d’informer les réfugiés économiques, principalement ceux d’Afrique de l’Ouest et du Nord, des dangers qui les attendent durant leur périple.

Il faudra attendre plus longtemps pour voir si les témoignages diffusés via les réseaux sociaux aura un impact sur les candidats au départ.

Au moins 2600 personnes seraient mortes dans les eaux italiennes depuis début 2016. Si l’on remonte à janvier 2014, on compte plus de 10 000 disparus en Méditerrannée. Cette année, le nombre de morts a doublé par rapport à la même période l’année dernière.

Les chiffres complets de l’Organisation internationale pour les migrations : ici.

L’Union européenne a annoncé ce vendredi une aide supplémentaire de 3,2 millions d’euros pour le fonds d’urgence d’accueil aux migrants en Italie.

avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article