DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arménie : les affrontements se poursuivent entre policiers et manifestants

monde

Arménie : les affrontements se poursuivent entre policiers et manifestants

Publicité

Treize jours après l’assaut d’hommes armés dans un commissariat de Erevan, la situation reste extrêmement tendue dans la capitale arménienne.
Quelque 4000 manifestants se sont encore réunis la nuit dernière pour réclamer la libération d’un responsable de l’opposition. Des centaines de policiers ont fait usage de bombes lacrymogènes et de grenades assourdissantes pour disperser la foule.

Le ministère de la santé fait état d’une soixantaine de blessés dans ces affrontements dont huit hommes armés barricadés à l’intérieur du commissariat. Six d’entre eux ont été hospitalisés. Ces blessés auraient ouvert le feu les premiers selon le porte-parole de la police.

Les assaillants réclament toujours la démission du président Serge Sarkissian.

Plusieurs manifestants ont été arrêtés la nuit dernière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article