DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne: les alliés de Merkel l'attaquent sur sa politique d'accueil des réfugiés

monde

Allemagne: les alliés de Merkel l'attaquent sur sa politique d'accueil des réfugiés

Publicité

Des slogans anti-immigration qui accuse directement la chancelière Angela Merkel. Près de 800 personnes associés à l’extrême droite allemande sont descendues dans les rues de Berlin samedi demander la fin de la politique d’accueil des réfugiés.

Quelques jours après les attaques survenues en Allemagne, l’union se fissure. Alors qu’il y a encore quelques jours, la chancelière répétait sa devise: “l’Allemagne va arriver à relever le défi de l’accueil”, la CSU, majoritaire en Bavière et allié de Merkel commence à se démarquer. Samedi, M. Seehofer, le patron de la CSU, branche bavaroise des conservateurs allemands, a pris explicitement ses distances avec cette phrase : “avec la meilleure volonté, je ne peux pas (la) faire mienne. La situation est trop problématique” et les solutions apportées jusqu’ici trop “insatisfaisantes”, a-t-il indiqué samedi à Tegernsee (sud), à l’issue d’une réunion du gouvernement bavarois.

Samedi, un membre du gouvernement bavarois a été un peu moins diplomate, faisant un lien direct entre réfugiés et terrorisme.“Il s’agit d’une erreur historique d’avoir ouvert les frontières de façon illimitée et incontrôlée. Cela nous apparaît doucement maintenant.Malheureusement nous avons eu raison. Si nous avions été écoutés cela aurait sauvé beaucoup de vies”.
Pour rappel, l’assaillant germano-iranien du centre commercial de Munich n‘était pas un réfugié.
En 2015, l’Allemagne a accueilli plus d’un million de réfugiés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article