DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Allemagne rend hommage aux victimes de la fusillade de Munich

monde

L'Allemagne rend hommage aux victimes de la fusillade de Munich

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

En Allemagne, la cathédrale Notre-Dame de Munich porte les couleurs du deuil.

Plus d’une semaine après la fusillade qui a coûté la vie à neuf personnes aux abords d’un centre commercial de la ville, une cérémonie a rendu hommage aux victimes ce dimanche.

Des représentants religieux orthodoxes, juifs et musulmans – sept victimes étaient d’ailleurs musulmanes – se sont recueillis aux côtés de la chancelière Angela Merkel et du président Joachim Gauck.

Ce dernier s’est également exprimé au sein du parlement régional de Bavière.

Il y a une chose que nous ne donnerons pas à tous ceux qui veulent faire de notre foyer un lieu de peur et d’horreur, à ces assaillants, ces hommes armés, ces terroristes : c’est notre soumission. Ils ne nous forceront pas à haïr comme eux haïssent. Ils ne nous garderont pas emprisonnés dans la peur. Parce que nous resterons ce que nous sommes : une communauté humaine solidaire.

Le président allemand a déploré la marginalisation de ces jeunes isolés comme le tueur de Munich, dont il a volontairement ommis de citer le nom. Ce Germano-Iranien de 18 ans, qui s‘était suicidé après l’attaque, souffrait de troubles psychologiques et avait été harcelé par plusieurs camarades de classe.

Dans l‘édition dominicale du quotidien populaire Bild, le père de l’assaillant dit avoir reçu “des menaces de mort“ depuis la tuerie et considère que sa “vie à Munich est terminée“. Il a indiqué avoir porté plainte contre les élèves qui maltraitaient son fils il y a plusieurs années, après avoir été alerté par des jeunes de sa classe, mais déploré que rien n’en ait résulté.

Animé par des idées d’extrême droite racistes, il était obsédé par les jeux vidéo violents et les tueries de masse, en particulier celle commise par le Norvégien Anders Behring Breivik. Ce dernier avait abattu 77 personnes, des jeunes surtout, en 2011. La fusillade de Munich a eu lieu cinq ans après, jour pour jour.

avec AFP

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article