DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Contre-attaque à Alep

monde

Contre-attaque à Alep

Publicité

Des jihadistes alliés à des rebelles syriens ont mené des contre-attaques au sud et sud-ouest de la ville. Objectif : mettre la pression sur les forces du régime qui assiègent la ville.

Depuis le 17 juillet, les troupes du régime de Bachar al-Assad assiègent en effet totalement les quartiers tenus par les insurgés dans la deuxième ville de Syrie, après avoir coupé la route dite du Castello, principal axe d’approvisionnement de ces secteurs, située au nord de la métropole.

Des groupes islamistes et des jihadistes, notamment l’ex-Front al-Nosra —rebaptisé Front Fateh al-Cham après avoir rompu ses liens avec Al-Qaïda— ont annoncé qu’ils lançaient une bataille pour tenter d’ouvrir une nouvelle route d’approvisionnement au sud de la ville.

Onze civils, dont trois enfants, ont été tués par des roquettes tirées par les rebelles à partir de la banlieue de Rachidine sur le quartier progouvernemental de Hamdaniyé dans l’ouest d’Alep.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article