DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afrique du Sud : le président Zuma et l'ANC sous pression lors d'élections municipales

monde

Afrique du Sud : le président Zuma et l'ANC sous pression lors d'élections municipales

Publicité

Elections municipales en Afrique du Sud aux allures de test national ce mercredi pour le parti au pouvoir, l’ANC. Pour la première fois depuis la fin de l’apartheid en 1994, l’opposition pourrait en effet l’emporter dans plusieurs grandes villes. Plus de 26 millions d‘électeurs sont appelés aux urnes.
Les cadres du Congrès National Africain et en premier lieu le président Jacob Zuma sont sous pression. Ce dernier est déjà affaibli par plusieurs scandales et par une crise économique. Le principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique de centre droit qui gouverne déjà le Cap, rêve de ravir de nouvelles grandes métropoles.
Les regards se focalisent sur trois villes, la capitale Pretoria, le poumon économique Johannesburg et enfin la ville industrielle de Port Elizabeth. C’est dans cette localité que l’opposition, selon les sondages, a le plus de chance de remporter la victoire. Le chômage y atteint 36% de la population active, un taux qui s‘élève au niveau national à 27%. En outre, plusieurs zones du pays sont toujours privées des services publics de base comme l’eau ou l‘électricité, accentuant le mécontentement des plus défavorisés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article