DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : la purge des institutions jugée nécessaire (Conseil de l'Europe)

monde

Turquie : la purge des institutions jugée nécessaire (Conseil de l'Europe)

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les arrestations qui ont suivi le coup d’Etat manqué en Turquie étaient nécessaires. C’est ce qu’a déclaré mercredi à Istanbul le secrétaire général du Conseil de l’Europe en visite officielle.
Thorbjorn Jagland a parlé en terme cru : il reconnu la necessité de nettoyer (sic) les institutions de la Turquie.

Thorbjorn Jagland, secrétaire général du Conseil de l’Europe :
“La tentative de coup d’Etat était choquante. Les personnes impliquées dans ce projet ont non seulement tiré sur la foule, dans la rue, mais savaient que beaucoup de personnes allaient être tuées. Ils ont aussi bombardé le Parlement, l’institution démorcratique de ce pays. Ce coup d’Etat doit être condamné de la manière la plus ferme.”

Soutien à la Turquie, mais inquiétudes aussi pour l’Etat de droit.

Le secrétaire général du Conseil de l’Europe a appelé le gouvernement à respecter la Convention européenne des droits de l’Homme après la vaste purge qui continue de s’abattre sur le pays.

Avec Agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article