DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lourds combats pour une Alep en ruines

monde

Lourds combats pour une Alep en ruines

Publicité

Depuis 2012, Alep, la deuxième ville du pays est coupée en deux. Les quartiers ouest sont aux mains de l’armée de Bachar Al-Assad. Les quartiers est sont contrôlés par les rebelles mais elles sont encerclées. C’est ce siège d’Alep que des groupes d’insurgés tentent de briser en lançant une offensive d’envergure.

Ces groupes rebelles sont très hétéroclites. Il s’agit là de plusieurs milliers d’hommes issus de brigades islamistes ou affiliés à l’Armée syrienne libre.

Les forces loyales au président Bachar Al-Assad sont quant à elles appuyées au sol par des forces iraniennes et des miliciens chiites étrangers et dans les airs par l’aviation russe.

Affamée, épuisée, sans ressources, la population civile est prise au piège. Le régime a ouvert trois corridors aux habitants pour qu’ils puissent sortir des quartiers rebelles assiégés. Mais ces corridors n’inspirent la confiance de personne.

Plus d’un million de Syriens vit aujourd’hui dans une situation de siège, mis en place pour l’essentiel par les troupes loyalistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article