DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée : faites de la danse... pas la guerre

Cult

Corée : faites de la danse... pas la guerre

En partenariat avec

Changement de tenue pour ces soldats sud-coréens stationnées près de la DMZ, la zone démilitarisée séparant depuis plus d’un demi siècle les deux Corée.

Ils troquent en effet les rangers contre des chaussons et se préparent à assister à leur cours de danse. Objectif : déstresser les soldats comme Kim Joo-Hyeok : “Il y a beaucoup de tensions ici depuis que nous vivons dans une unité près de la ligne de front. Ce qui me rend parfois tendu. Mais avec la danse je peux rester calme et trouver un équilibre tout en me faisant des amis parmi mes collègues.”

Je crois que le soldat Kim a bien résumé la situation.Et non il ne s’agit pas d’un gag à la Monthy Python mais bien d’une initiative qui a par exemple permis l’an dernier aux soldats de donner le Lac des Cygnes lors d’un festival certes d’art militaire.

Lee Hyang-Jo est leur professeur : “La vie de soldats est difficile, et je n‘étais pas sûre de pouvoir les aider. Mais maintenant je suis très heureuse d‘être ici, je me sens utile quand je les vois rire et apprécier la danse au fur et à mesure de leur apprentissage.”

Pour le lieutenant-colonel Tae-Sun les exercices à la barre et les entrechats sont particulièrement bénéfiques : “La danse nécessite beaucoup de force physique et elle est très efficace pour renforcer la musculature, améliorer la souplesse et corriger la position. Je crois que la danse nous a aidés quand notre régiment était en position avancée l’an dernier.”

A l’heure actuelle, on ne sait pas qu’elle sera la réaction de la Corée-du-Nord qui elle a une toute autre approche de l’art et des manoeuvres militaires.

Prochain article