DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : Poutine accuse l'Ukraine de "passer à la terreur" en Crimée

monde

Russie : Poutine accuse l'Ukraine de "passer à la terreur" en Crimée

Publicité

Vladimir Poutine accuse le gouvernement ukrainien d’avoir fomenté des attentats terroristes en Crimée. Le FSB, les services secrets russes ont affirmé avoir déjoué des actions ayant pour cible des infrastructure cruciales de cette péninsule annexée en 2014 par la Russie.

Selon Moscou, un agent du FSB a été tué ainsi qu’un militaire russe lors de deux incidents armés avec des groupes qualifiés de “saboteurs-terroristes”.

“Cette information est très perturbante”, a dit le chef du Kremlin, “en effet nos services spéciaux ont intercepté un groupe de saboteurs lié au ministère de la défense ukrainien qui tentaient d’entrer en Crimée”. “Dans ces conditions, une rencontre au format Normandie en Chine n’a aucun sens”, a estimé le président russe.

Le “format Normandie” a été mis en place par Paris, Berlin, Kiev et Moscou pour trouver une solution à la question des régions rebelles de l’Est. Une réunion était prévue début septembre lors du G20.

De son côté, le président ukrainien Petro Porochenko a rejeté toutes les accusations en les qualifiant d’“absurdes et cyniques”.

L’annexion de la Crimée en mars 2014 par la Russie a été suivie d’un sanglant conflit opposant l’armée ukrainienne aux séparatistes prorusses dans l’Est du pays, qui a fait plus de 9.500 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article