DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : recul de l'EI à Syrte face aux forces gouvernementales

monde

Libye : recul de l'EI à Syrte face aux forces gouvernementales

Publicité

Les forces du gouvernement d’union nationale (GNA) continuent leur progression pour reprendre Syrte, ville bastion du groupe Etat Islamique en Libye. Ce jeudi de nouveaux combats ont eu lieu au lendemain de la prise de plusieurs secteurs clefs de la ville et notamment le QG de l’organisation djihadiste. Le Centre de conférences Ouagadougou est tombé près de trois mois après le début de l’offensive, une étape cruciale et symbolique.

Ces avancées interviennent une dizaine de jours après l’engagement de l’aviation américaine dans le conflit. Depuis le 1er août, une trentaine de frappes aériennes a été menée.

“La bataille de Syrte a atteint sa phase finale”, a déclaré le porte-parole des forces du gouvernement libyen, le général Mohamad al-Ghassri. “Les forces américaines s’occupent pour nous des snipers qui nous causent beaucoup de problèmes. Ils visent leurs positions avant que nos forces interviennent”.

Aux Etats-Unis, des médias révèlent que des forces spéciales américaines apporteraient leur soutien au sol. La presse italienne évoque également la présence de dizaines de militaires italiens en Libye depuis la semaine dernière.

Alors que le pays a sombré dans le chaos avec la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, le GNA cherche à asseoir son autorité sur l’ensemble du territoire et relancer notamment le secteur pétrolier, vital pour l‘économie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article