DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Explosions en Thaïlande : la junte dénonce un "sabotage local" et une volonté de chaos

monde

Explosions en Thaïlande : la junte dénonce un "sabotage local" et une volonté de chaos

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le chaos s’est abbatu sur la Thaïlande.

Entre jeudi et vendredi, onze bombes ont explosé à travers le sud de pays, notamment dans la station balnéaire de Hua Hin.

Au total, on déplore au moins quatre morts ainsi que plusieurs blessés, dont une dizaine de touristes étrangers. Selon les ambassades, quatre sont néerlandais, trois allemands, deux italiens et le dernier est autrichien.

La police a écarté la piste terroriste et avance celle d’un “sabotage local“. La junte au pouvoir dénonce une volonté de “chaos“,quelques jours après la tenue d’un référendum important dans le pays.

Toutes les provinces touchées par les attaques ont accepté le projet de Constitution. Il se pourrait donc qu’un groupe en désaccord avec celui-ci ait voulu nuire à la stabilité du pays et ternir la confiance des touristes“, a souligné Chakthip Chaijinda, commissaire général de la police thaïlandaise.

Dans la ville de Surat Thani, une employée municipale a perdu la vie. Point commun de toutes les cibles : il s’agit de lieux très touristiques, comme la plage de Phuket, l’une des destinations les plus prisées du pays, où a également eu lieu une explosion. Seul un blessé léger est à déplorer à cet endroit.

Plusieurs pays, dont la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, ont demandé à leurs ressortissants voyageant en Thaïlande d‘être prudents et d‘éviter les lieux publics.

Il y a un an, dernier attentat de grande ampleur, une explosion en plein coeur de Bangkok avait fait vingt morts, dont de nombreux touristes chinois.

avec AFP

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article