DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Michael Phelps, l'extraterrestre

monde

Michael Phelps, l'extraterrestre

Publicité

Michael Fred Phelps naît le 30 juin 1985 près de Baltimore, dans l’Etat du Maryland. Cadet d’une famille de trois enfants, il pratique la natation dès l‘âge de sept ans, en partie pour évacuer une énergie débordante, alors qu’il souffre d’hyperactivité.

Michael est âgé de neuf ans quand ses parents se séparent. Il grandit avec sa mère, une directrice d‘école et, sa première fan.

A dix ans, il est le recordman du 100 mètres papillon dans sa catégorie d‘âge.
Il s’entraîne à Baltimore avec Bob Bowman, qui est encore aujourd’hui son mentor.

L’athlète le plus titré des Jeux olympiques

À seulement quinze ans, Phelps se qualifie pour les Jeux olympiques de Sydney, devenant ainsi le plus jeune nageur américain à prendre part au JO en 68 ans.

Depuis, il n’a presque jamais cessé de gagner, devenant l’athlète le plus titré des Jeux avec 26 médailles olympiques, dont 22 en or. En ajoutant ses titres aux championnats du monde et pan-pacifiques, il totalise 80 médailles, dont 65 en or.

Phelps est l’actuel détenteur des records du monde du 100 mètres papillon, 200 mètres papillon et 400 mètres 4 nages. Il a aussi détenu le record du monde sur 100 et 200 mètres nage-libre et sur 200 mètres 4 nages.

Un physique hors du commun

Son corps semble taillé sur mesure pour la natation. 1,93 mètres de taille, 2,03 mètres quand il déploie ses deux bras, pointure 47. Ses jambes courtes et son torse allongé réduisent la résistance à l’eau. Ses poumons sont plus gros que la normale.

Parallèlement au succès, Phelps connaît aussi quelques déboires. En 2004, il est arrêté pour conduite sous l’influence de l’alcool. Il est condamné à 18 mois de mise à l‘épreuve. En février 2009, il est suspendu trois mois par sa fédération pour consommation de cannabis. Et en septembre 2014, il est à nouveau arrêté pour conduite sous l’influence de l’alcool et excès de vitesse. Il est suspendu pendant six mois de toutes les compétitions.

Après la retraite, le come-back

Après les Jeux de Londres en 2012, Phelps prend sa retraite. Mais en avril 2014, il annonce son retour : “Je fais cela pour moi. Si je ne réponds pas à vos attentes et que vous estimez que ça va ternir ma carrière, eh bien c’est votre opinion. Je reviens, car j’en ai envie, car j’aime être dans la piscine, j’aime la natation. J’aime ce que je fais.”

A Rio, Phelps a été désigné porte drapeau de la délégation américaine. Décrit comme un homme solitaire, il est papa depuis mai d’un petit garçon, Boomer Robert Phelps, qu’il a eu avec l’ex-Miss California, Nicole Johnson.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article