DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : Dermitas, le chef du parti pro-kurde, risque cinq ans de prison

monde

Turquie : Dermitas, le chef du parti pro-kurde, risque cinq ans de prison

Publicité

En Turquie, celui qu’on surnomme parfois “l’Obama kurde” risque cinq ans de prison.

Les procureurs turcs se sont en effet prononcés pour une condamnation de Selahattin Dermitas, le chef du parti pro-kurde. Un autre responsable du parti risque la même peine.

En cause : des discours qui remontent à 2013. Le gouvernement leur reproche d’avoir fait l‘éloge des séparatistes du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, et de leur chef actuellement emprisonné.

De nombreux élus du Parti démocratique des peuples (HDP), font l’objet de poursuites judiciaires depuis la levée de leur immunité appouvée en mai par les parlementaires.

Dans une interview publiée dans le quotidien Le Monde, le président Erdogan a accusé le parti de soutenir les terroristes du PKK. Des liens toujours démentis par leur leader.

avec Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article