DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: Minbej libérée de l'EI, 2000 habitants auraient été pris en otage

monde

Syrie: Minbej libérée de l'EI, 2000 habitants auraient été pris en otage

Publicité

L’agence Reuters a livré les premières images de la libération de Minbej (Manbij en Anglais). Des civils heureux d’avoir pu échapper à l’Etat islamique. La ville de plus de 70 000 habitants avant la bataille a été reprise par les Forces démocratiques syriennes, les FDS. Il s’agit d’une place stratégique du nord de la Syrie, placée sur la route entre la Turquie et Rakka.Appuyées par les avions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, les FDS avaient lancé le 31 mai leur offensive pour reprendre Minbej.

Selon les FDS, groupe dominé par les kurdes syriens, 2500 habitants auraient pu être libérés mais un premier bilan fait état d’au moins 437 victimes civiles.

D’après l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) et les FDS, la reprise de la ville se serait faite au prix d’une gigantesque prise d’otage. Les djihadistes aurait kidnappé 2500 civils, des boucliers humains pour se protéger des frappes de la coalition. Une colonne de 500 véhicules a ainsi pris la route de Jarablous, à la frontière turque, un des derniers bastions de l’Etat islamique dans la région d’Alep.
Toujours selon l’OSDH, cette retraite des djihadistes aurait été négociée entre béligérants mais aucune annonce officielle n’a été faite en ce sens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article