DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigeria : Boko Haram diffuse une nouvelle video des lycéennes enlevées en 2014

monde

Nigeria : Boko Haram diffuse une nouvelle video des lycéennes enlevées en 2014

Publicité

Boko Haram détient toujours les “filles de Chibok”.
Tel est le message d’une vidéo de 11 minutes postée sur YouTube et signée du groupe islamiste radical qui sévit au nord-est du Nigeria. Et s’il s’agit pour lui de monnayer ces prisonnières contre la libération de combattants, le film permet d’identifier certaines des 276 lycéennes enlevées en avril 2014.

Un père de famille, Kawo Yakubu, voit même sa fille témoigner entre deux sanglots de l’horreur d’un bombardement aérien de l’armée nigériane.

“Je ne l’avais plus revue depuis son enlèvement, c’est seulement aujourd’hui que j’ai revu Dorcas, donc je suis très très heureux pour cela”, réagit-il.

Pour la mère, Esther Yakubu, le soulagement cède cependant la place à la colère vis à vis des autorités nigérianes.

“Si le gouvernement faisait vraiment quelque chose, il aurait sauvé des filles. Mais les filles qui ont été sauvées sont celles qui se sont échappées. Ce n’est pas le gouvernement, ni l’armée qui les a sauvées”, déplore-t-elle.

57 jeunes filles avaient réussi à s‘échapper dans les heures suivant leur enlèvement par le groupe Boko Haram.

Boko Haram a subi de nombreux revers militaires depuis l’arrivée au pouvoir en mai 2015 du président nigérian Muhammadu Buhari, qui avait fait de la lutte contre la secte islamiste une de ses priorités.
Mais pour de nombreux habitants du nord-est du Nigeria, confrontés depuis 2009 aux violences perpétrées par le groupe extrémiste, le gouvernement ne fait pas assez.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article