DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dopage : les Russes perdent un titre gagné en 2008

Sport

Dopage : les Russes perdent un titre gagné en 2008

Publicité

Les sprinteuses belges sont sacrées championnes olympiques du 4×100 mètres.

Pas à Rio, mais à Pékin, puisqu’elles récupèrent sur tapis vert le titre décerné en 2008.

Les Russes, qui avaient gagné la course, viennent d‘être déclassées par le Comité international olympique.

Une nouvelle analyse des tests antidopages effectués il y a huit ans a révélé la présence de traces de stéroïdes dans l’organisme de Yulia Chermoshanskaya.

Du coup, l’or revient à Kim Gevaert et ses coéquipières tandis que les Nigérianes héritent de la médaille d’argent et les Brésiliennes de la médaille de bronze.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article