Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Dopage : les Russes perdent un titre gagné en 2008

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
Dopage : les Russes perdent un titre gagné en 2008

<p>Les sprinteuses belges sont sacrées championnes olympiques du 4×100 mètres.</p> <p>Pas à Rio, mais à Pékin, puisqu’elles récupèrent sur tapis vert le titre décerné en 2008.</p> <p>Les Russes, qui avaient gagné la course, viennent d‘être déclassées par le Comité international olympique.</p> <p>Une nouvelle analyse des tests antidopages effectués il y a huit ans a révélé la présence de traces de stéroïdes dans l’organisme de Yulia Chermoshanskaya.</p> <p>Du coup, l’or revient à Kim Gevaert et ses coéquipières tandis que les Nigérianes héritent de la médaille d’argent et les Brésiliennes de la médaille de bronze.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Nouvelle médaille d’or pour la Belgique… aux JO 2008, suite au contrôle positif d’une … <a href="https://t.co/YpHeYIeJRo">https://t.co/YpHeYIeJRo</a> <a href="https://t.co/8LVWsJ7mZs">pic.twitter.com/8LVWsJ7mZs</a></p>— lavenir.net (@lavenir_net) <a href="https://twitter.com/lavenir_net/status/765810730021097472">17 août 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>