DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kosovo: une visite sous le signe de l'émotion pour Joe Biden

monde

Kosovo: une visite sous le signe de l'émotion pour Joe Biden

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le vice-président américain s’est rendu au Kosovo, où son fils décédé l’année dernière d’un cancer du cerveau avait travaillé après la guerre. Il avait aidé à former les procureurs et juges locaux, entre 2000 et 2001.
Une route a été nommée en sa mémoire. Joe Biden a reconnu que son fils lui avait appris l’importance de la séparation avec la Serbie en 2008.
Il a déclaré : “c‘était sa conviction profonde, après être venu ici en des temps très difficiles, qui m’a convaincu que défendre l’indépendance de ce beaux pays était ce qu’il fallait faire.”

Au deuxième jour de son voyage de trois jours dans la région, Joe Biden a exhorté la Serbie et le Kosovo à normaliser leurs relations.
“Les deux pays ont la responsabilité de respecter les engagements pris à Bruxelles et de chercher à maintenir et à faire avancer le dialogue. Ces engagements ne peuvent être la fin mais doivent au contraire être un commencement. C’est un moment critique pour faire avancer l’intégration du Kosovo et de la Serbie en Europe. Sans cela, rien n’est possible.”

Après avoir échangé avec le président du Kosovo Hashim Thaci, Joe Biden a reconnu que les blessures de guerre sont dures à effacer, mais que la réconciliation est nécessaire.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article