DERNIERE MINUTE

Manifestation anti-Mugabe réprimée par la police au Zimbabwe

Les billets brûlent dans les rues d’Harare, la capitale du Zimbabwe.

Vous lisez:

Manifestation anti-Mugabe réprimée par la police au Zimbabwe

Taille du texte Aa Aa

Les billets brûlent dans les rues d’Harare, la capitale du Zimbabwe.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Le moment venu, le gouvernement réalisera qu'ils devront accepter de discuter ou démissionner."

manifestant anti-Mugabe

De nombreux manifestants se sont rendus devant le siège de la banque centrale pour protester contre le plan du gouvernement de réintroduire une devise locale.

Tous ont en mémoire une mesure similaire prise en 2008 qui avait laissé l‘économie du pays exsangue. L’hyperinflation avait réduit toute épargne à néant.

Un manifestant anti-Mugabe déclare: “nous sommes en train de préparer une grande mobilisation. Ils n’ont encore rien vu. Le moment venu, le gouvernement réalisera qu’il devra accepter de discuter ou démissionner et laisser la place à un gouvernement de transition qui s’occupera du pays jusqu’aux élections.”

La police zimbabwéenne a dispersé les manifestants à coups de bâtons et de gaz lacrymogène.

La semaine dernière, Robert Mugabe avait prévenu que les manifestations contre lui étaient “inutiles” car elles s’achèveraient “dans la violence”.
Le chef de l’Etat, âgé de 92 ans, est à la tête du pays depuis 1980.