DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : le PKK revendique les attentats de jeudi

monde

Turquie : le PKK revendique les attentats de jeudi

Publicité

Des milliers d’habitants de la ville d’Elazig, à l’est de la Turquie, ont manifesté contre le PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan qui a revendiqué les trois attentats qui ont visé jeudi des forces de l’ordre ce jeudi.

Elazig est une ville à majorité turc qui jusque-là été épargnée par le conflit.

Le communiqué de l’aile militaire du PKK précise qu’il s’agissait une l’attaque suicide à la voiture piégée contre le siège de la police, l’explosion a tué cinq personnes et fait plus de 200 blessés.

Quelques heures avant l’attentat d’Elazig, l’attaque d’un poste de police de Van avait déjà fait trois morts et, dans l’après-midi de cette même journée de jeudi, une bombe a tué six personnes à Bitlis, là encore dans l’est du pays.

Cette série d’attentats marque la fin les quelques semaines d’accalmie qui ont suivi le putsch raté du 15 juillet.

Les milliers de soldats et de policiers limogés à la suite du coup d‘État raté font craindre un affaiblissement des moyens de l‘État turc pour faire face à l’intensification des violences.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article