DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pétrole : les cours dégonflent

économie

Pétrole : les cours dégonflent

Publicité

La fin du rallye sur le marché du pétrole : après sept séances consécutives de hausse, le Brent est repassé sous les 50 dollars le baril ce lundi.

Les opérateurs jugent peu probable un accord au sein de l’OPEP sur un gel de la production lors du forum de l’Energie à Alger en septembre. Ne serait-ce que du fait de la position de l’Iran, le scénario de la surabondance de l’offre prévaut de nouveau.

Il est clair que l’Iran, de retour sur le marché mondial, va vouloir accroître sa production,“ rappelle Simon French, chef économiste chez Panmure Gordon. “Les Iraniens se montreront réticents à plafonner leur production, comme ils l’avaient indiqué en avril. Et je dirais que la donne n’a pas vraiment changé depuis.

Qui plus est, les livraisons irakiennes vont augmenter de 5% dans les prochains jours à la faveur de la reprise des exportations en provenance de la région de Kirkouk.

La production nigériane devrait quant à elle revenir à la normale après la suspension par les rebelles de leurs attaques contre les installations pétrolières.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article