DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au Nigeria, John Kerry soutient la guerre contre Boko Haram

monde

Au Nigeria, John Kerry soutient la guerre contre Boko Haram

Publicité

Le chef de Boko Haram Abubakar Shekau aurait été grièvement blessé, et trois commandants du groupe djihadiste tués dans un raid aérien dans le nord du Nigeria, a annoncé l’armée nigériane ce mardi.

Une opération qui coïncide avec la visite du chef de la diplomatie américaine John Kerry au Nigeria. A Sokoto dans le nord du pays, le Secrétaire d’État a réitéré le soutien des États-Unis dans la lutte contre le groupe lié à l‘État islamique et mis en garde les militaires contre l’usage abusif de la force. Il n’a pas souhaité commenter le raid mené par l’armée.

“Battre Boko Haram sur le champ de bataille n’est que le début de ce que nous devons faire. Comme l’a écrit l’auteur américain Henry David Thoreau: ‘Il y sont des milliers à tailler les branches du mal, mais un seul frappe la racine’. Nous devons nous attaquer aux racines de l’extrémisme violent”, a déclaré John Kerry.

Dans le nord, où la veille une foule en colère a lynché à mort huit personnes pour “blasphème”, John Kerry a invité chrétiens et musulmans à “se comprendre” et mener “la guerre contre l’ignorance”.

Dans la capitale Abuja, John Kerry a félicité le président Muhammadu Buhari, pour son début de mandat. Les États-Unis, qui ont gelé l’an dernier les ventes d’armes au Nigeria, envisagent de céder au pays un avion de guerre, en gage de reconnaissance. Le Sénat américain doit donner son accord.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article