DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Osiris-Rex, l'explorateur d'astéroïde, entre en piste

Sci-tech

Osiris-Rex, l'explorateur d'astéroïde, entre en piste

En partenariat avec

Le compte a rebours a commencé pour la prochaine mission de la NASA, Osiris-Rex. Objectif : prélever des échantillons sur une astéroïde proche de la Terre.

Le lancer est prévu pour le 8 septembre 2016, de Cap Canaveral, en Floride. Le vaisseau spatial atteindra l’astéroïde Bennu en 2018.

“C’est une astéroïde sombre que nous avons découverte et nous allons la traquer, entrer en orbite autour d’elle, nous allons l’observer et nous allons en rapporter un échantillon” explique Jim Green, directeur du département des sciences planétaires à la NASA.

Osiris-Rex, qui pèse 2 109 kg, rapportera au moins 60 grammes d‘échantillon, la quantité la plus importante depuis les missions Apollo dans les années 1960 et 1970.

“L’une des choses incroyables d’Osiris-Rex, c’est que ça concerne tous les objectifs scientifiques en astronomie, souligne Jeffrey Grossman, scientifique du programme Osiris-Rex. Nous allons nous poser sur la surface. Techniquement, il n’y aura pas d’atterrissage sur Bennu mais nous aurons un contact avec elle pendant environ cinq secondes, nous prélèverons un échantillon et nous le rapporterons dans le vaisseau spatial. Ensuite, il sera envoyé vers la Terre où nous le recevrons le 24 septembre 2023.”

Les chercheurs espèrent ainsi mieux comprendre comment se forment les planètes et comment la vie a débuté, tout en améliorant leur compréhension des astéroïdes qui pourraient entrer en collision avec la Terre.

“J’espère que nous disposerons d’un matériau unique, affirme Dante Lauretta, directeur de recherche à l’Université d’Arizona. Je dis ‘j’espère’ parce que ce sera probablement friable, ça ne survivra pas facilement au passage dans l’atmosphère et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous allons protéger cet échantillon dans une capsule. C’est vraiment une grande aventure. Nous allons rapporter un trésor scientifique.”

Osiris-Rex gravitera autour de l’astéroïde pendant environ deux ans afin de localiser les sites les plus adéquats pour prélever l‘échantillon.

Celui-ci sera ensuite renvoyé à la Terre via une capsule détachable qui doit atterrir à l’aide de parachutes dans le désert de l’Utah.

Prochain article