DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Amatrice, un village défiguré et traumatisé

monde

Amatrice, un village défiguré et traumatisé

Publicité

À Amatrice, l’un des villages les plus touchés par le séisme, chacun connaissait de près ou de loi, une victime : un père, une mère, un fils, un ami… La population est traumatisée, la ville défigurée. Il faudra des années pour reconstruire et panser les plaies. Certains ont eu beaucoup de chance.

“Heureusement, toute ma famille s’en est sortie, dit cette femme. Ma soeur est restée sous les décombres pendant plusieurs heures, mais elle a pu être sauvée. C’est un miracle, car elle vit dans le centre et sa maison s’est complètement effondrée.”

D’autres familles se préparent à enterrer leurs morts. Les funérailles de deux enfants et de leurs grands-parents doivent avoir lieu demain à Rome.

Mais de nombreux corps n’ont pas encore été identifiés et évacués.

“Nous sommes en train d’organiser le transfert des corps des personnes décédées vers les hôpitaux proches à Rieti et L’Aquila, dit ce sauveteur volontaire. Nous attendons l’arrivée d’autres ambulances pour entamer le transfert.”

De l’eau, des vivres et des médicaments sont acheminés près des villages détruits, où des tentes ont été dressées pour héberger les nombreuses personnes sans-abri.

Sur place à Amatrice, notre correspondante Raquel Garcia : “Après le choc du tremblement de terre vient la résignation pour ceux, qui ont eu la chance d‘être épargnés par la mort, mais qui ont perdu tout le reste. Pour d’autres, il y a un corps à identifier. Les morgues continuent de voir arriver des corps sans nom.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article