DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le débat sur le burkini a même lieu à l'étranger...

monde

Le débat sur le burkini a même lieu à l'étranger...

Publicité

Le burkini continue à faire débat en France. Mais qu’en pense la presse étrangère ? Voici un florilège.

Dans les pays anglo-saxons l’heure est à la moquerie :

  • International NY Times : “la France désigne la dernière menace sur sa sécurité : le burkini”


  • BBC : “les autorités devront distinguer les nageurs en burkini et ceux en combinaison de plongée”
  • The Independent : “ le burkini interdit sur les côtes françaises – pour protéger les gens”
  • The Guardian : “cinq raisons de porter un burkini – et pas seulement pour ennuyer les français”

De nombreux autres médias critiquent les décisions du gouvernement français :

  • Washington Post : “les maires français qui ont choisi d’interdire le burkini sur les plages se trompent de combat (…) il est difficile de concevoir que le modeste port du burkini soit devenu une offense pour la majorité de la société française.”
  • Süddeutsche Zeitung (quotidien munichois de centre-gauche) : “l’interdiction du burkini n’est pas le résultat d’un consensus forgé par un débat éclairé. Elle est le produit d’une islamophobie nourrie par les attentats terroristes et d’une politique de stigmatisation soutenue par des maires aux idées courtes.”
  • De Standaard (quotiden des Pays-Bas de centre-droit) : cette polémique prouve un “grand manque de confiance en soi”.

D’autres sont d’accord avec l’interdiction du burkini :

  • Algérie Focus : “soyons clairs. L’islam enjoint aux musulmans de respecter les lois du pays dans lequel ils sont minoritaires. Cela devrait annihiler toute velléité d’imposer à la majorité un mode de vie qui n’est pas le sien, et des comportements qu’elle rejette avec force et à juste raison.”
  • ABC critique plus les arguments des maires que l’interdiction elle-même : “l’utilisation du burkini dans les pays libres menace la liberté des femmes. Les musulmanes de familles fondamentalistes n’ont pas la liberté de choisir. Le burkini leur est imposé. Et elles sont face à l’inégalité d’être obligées de cacher leur corps alors que les hommes peuvent le montrer”.
  • Haaretz : “le Conseil des députés des Juifs britanniques a condamné ce qu’il a appelé le harcèlement policier en France des femmes musulmanes qui portaient le maillot de bain complet du corps connu sous le nom burkini au mépris d’une interdiction municipale (…). Le rabbin Sebbag a cependant ajouté, quand nous lui avons demandé s’il était d’accord avec l’interdiction du burkini, il était d’accord, parce que ce qui va avec le burkini n’est pas innocent, c’est l’envoi d’un message”.

Au Maroc, la question ne se pose pas : le bikini et le burkini cohabitent selon le ministre du Tourisme marocain durant une interview avec Jeune Afrique.

Prochain article