DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après le séisme du 24 août 2016 en Italie...

Vous lisez:

Après le séisme du 24 août 2016 en Italie...

Taille du texte Aa Aa

Le 24 août dans la nuit, la ville de Norcia et les villages alentours dans le centre de l’Italie (région de l’Ombrie) sont touchés par un séisme de magnitude 6,2 au niveau de la chaîne de montagne des Appenins, provoquant la mort d’au moins 250 personnes. Survenant sept ans après le séisme de L’Aquila, qui avait tué 309 personnes à une cinquantaine de kilomètres de là, ce nouveau séisme pose une série de questions sur la tectonique des plaques de cette région particulièrement vulnérable. Pascal Bernard, sismologue à l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) y répond tout en analysant les risques des répliques constatées actuellement. « Il était impossible d’anticiper la survenue de ce séisme », tient-il à préciser du fait des polémiques passées liées à la condamnation à des peines de prison de scientifiques, trois ans après le séisme de l’Aquila, « pour avoir négligé des signes précurseurs et minimisé le risque encouru ». Il n’y avait pour ce séisme de Norcia aucun signe avant-coureur qui aurait pu alerter les scientifiques et les autorités locales.