DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bangladesh : le cerveau de l'attaque de Dacca éliminé

monde

Bangladesh : le cerveau de l'attaque de Dacca éliminé

Publicité

Trois hommes ont été tués par les forces de sécurité au Bangladesh ce samedi, dont, selon elles, le cerveau présumé de l’attentat dans un café de Dacca qui a fait 22 morts en juillet. Les militants islamistes ont été tués à l’issue d’une heure d‘échange de tirs. Parmi eux, un bi-national Bangladais-Canadien.

Shahidul Hoque, inspecteur général de la police bangladaise :
“La police de Narayanganj et les unités d‘élite ont effectué conjointement cette opération. Toute une préparation a été effectuée auparavant et l’opération a duré une heure, après quoi nous sommes entrés dans la maison et avons trouvé trois combattants morts. Parmi eux, un homme dont il est maintenant clair qu’il s’agit de Tamim Chowdhury”.

Un homme arrivé du Canada au Bangladesh il y a trois ans, et qui depuis dirigeait et finançait une campagne de radicalisation de jeunes musulmans, selon la police. L’attaque du 1er juillet a causé la mort principalement de ressortissants italiens et japonais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article