DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Italie pleure les victimes du tremblement de terre

monde

L'Italie pleure les victimes du tremblement de terre

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Un couple se serre dans les bras. Un peu plus loin, un homme effondré est soutenu par les siens. Les habitants des villages détruits par le tremblement de terre qui a frappé lundi l’Italie, et fait au moins 290 victimes, participaient à la première grande cérémonie de funérailles, à Asoli Piceno.

En ce jour de deuil national, le Premier ministre Matteo Renzi s’est rendu aux obsèques accompagné de sa femme Agnese. Le Président italien, Sergio Mattarella a également assisté à la Messe.

Parmi les 35 cercueils recouverts de gerbes de fleurs, deux d’entre eux contenaient la dépouille de deux des 21 enfants qui ont péri dans la catastrophe.

Une femme parvient difficilement à trouver les mots: “j’ai perdu deux amis très proches. Je suis anéantie de douleur.”
Un homme confie effondré: “C’est vraiment terrible, nous avons tous peur.”

Le président Mattarella s’est rendu à Amatrice, village dévasté par le tremblement de terre, où une autre grande cérémonie, sans les corps, est prévue mercredi. Il s’est entretenu avec les équipes oeuvrant dans la “zone rouge”, où il ne reste que des tas de gravats.

Les secouristes poursuivent leurs efforts sans relâche, alors que la terre continue de trembler. Plus de 1.300 répliques ont été enregistrées depuis mercredi. A l’aide d‘équipements spéciaux, ils sondent les décombres mais l’espoir de retrouver des survivants s’amenuise.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article