DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : rebelles et civils évacués, Deraya est à nouveau sous contrôle syrien

monde

Syrie : rebelles et civils évacués, Deraya est à nouveau sous contrôle syrien

Publicité

La ville de Deraya est à nouveau sous contrôle du régime : tous les rebelles en ont été évacués. C’est vendredi qu’un premier groupe de 600 rebelles, leurs familles et des civils ont quitté cette cité proche de Damas et assiégée par l’armée syrienne depuis quatre ans.

Des évacuations qui se sont faites en vertu d’un accord passé avec l’opposition syrienne.

“Les chiffres sont connus, explique ce commandant syrien, il y a entre 4000 et 5000 civils et environ 1000 militants armés, mais nous n’avons pas de chiffres définitif. Mais tous les jours nous en voyons un certain nombre partir, ainsi que des civils dont nous pensons qu’ils étaient pris en otages par les terroristes”.

Alors que l’accord a été dénoncé par certaines ONG comme un déplacement forcé de populations, certains groupes rebelles le voient comme une victoire.

“Ces images, déclare ce combattant salafiste, peuvent sembler représenter l‘échec et la défaite pour certains, mais la vérité est qu’il s’agit d’une forme de persévérance, cela montre la faiblesse du régime et de ses alliés. les puissances mondiales n’ont pas été capables d’occuper une ville. Si le régime en avait été capable, il n’aurait pas permis à ces gens de partir, il les aurait tous tués, mais par sa faiblesse il leur a permis de partir, et avec leurs armes en plus”.

Les militants évacués ont rejoint la ville d’Idleb, où opère une coalition rebelles-djihadistes. Les civils, eux, ont été envoyés dans une localité à 20 km au sud de Deraya.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article