DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Qatar : une taxe passager à l'aéroport de Doha

entreprises

Qatar : une taxe passager à l'aéroport de Doha

Publicité

L’aéroport international Hamad de Doha au Qatar introduit une taxe passager pour compenser la baisse de ses revenus pétroliers.

D’un montant de 35 riyals, soit près de 9 euros, elle s’appliquera à tous les billets émis à partir de ce mardi, et à tous les voyages à compter du 1er décembre.

L’aéroport public emboîte ainsi le pas à l‘émirat voisin de Dubaï qui depuis mars impose une taxe passager de 35 dirhams – soit 8,50 euros, officiellement pour financer l’extension des deux aéroports de la ville.

La chute des cours du brut met les petits Etats du Golfe à rude épreuve. Le Qatar, qui tire 70% de ses revenus du pétrole, devrait accuser un déficit de près de 11 milliards d’euros cette année, le premier en 15 ans.

L’aéroport international Hamad de Doha a drainé plus de 30 millions de passagers l’an dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article