DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : Cazeneuve et Rudd font un point sur la frontière de Calais

monde

Brexit : Cazeneuve et Rudd font un point sur la frontière de Calais

Publicité

Intensifier les efforts en faveur des migrants entassés à Calais et “poursuivre l‘étroite collaboration”, malgré le Brexit. C’est le souhait des ministres de l’Intérieur français et britannique, Bernard Cazeneuve et Amber Rudd réunis à Paris.

Amber Rudd tenait à s’assurer en traversant la Manche ce mardi que Calais restera bien la frontière commune telle que la définit les accords du Touquet, malgré le choix des Britanniques de quitter l’UE.

Plusieurs personnalités de la droite française se sont prononcées en faveurd’une renégociation des accords. Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire des Républicains, veut remettre en cause le traité qu’il a lui-même signé en 2003 alors qu’il était ministre de l’Intérieur.

“Tous ceux qui sont ici à Calais et qui veulent passer en Angleterre… et bien que les Anglais instruisent en Angleterre le dossier de ces candidats. Ce n’est pas en France que nous devons instruire le dossier d’autorisation de rentrer en Angleterre!” a déclaré l’ancien président lors d’un meeting au Touquet ce samedi.

Plus de mille policiers français patrouillent près de l’entrée du port de Calais et du tunnel sous la manche, désormais couvertes de barbelés. Cent millions d’euros ont été débloqués par les britanniques à ces fins, détaille la déclaration commune ce mardi.

Selon les ministres, “28 filières d’immigration irrégulière vers le Royaume-Uni ont été démantelées l’an dernier, puis 28 autres depuis le début de l’année”.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article