DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Protéi, l'open-drone


Sci-tech

Protéi, l'open-drone

Les étudiants de l’Ecole supérieure de physique et de chimie industrielle de la Ville de Paris (ESPCI) se passionnent pour un bateau-drone révolutionnaire (Protéi) qui devrait permettre de débarrasser les océans des nappes de polluants. Ce projet un peu fou est né lors de la marée noire de BP dans le golfe du Mexique, quand César Harada, l’inventeur de ce voilier capable de louvoyer comme un serpent articulé, a compris qu’il était possible d’utiliser les forces naturelles pour remonter les courants et capturer les polluants. Le brevet étant en open source, chacun peut s’en emparer pour l’améliorer, et permettre ainsi le développement de cette technologie.
Un reportage de la série Des idées plein la tech’

Le choix de la rédaction

Prochain article
Après le séisme du 24 août 2016 en Italie...

Sci-tech

Après le séisme du 24 août 2016 en Italie...