DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tarragone : un drone sauveteur

Sci-tech

Tarragone : un drone sauveteur

En partenariat avec

Une plage de Catalogne comme une autre avec ses touristes et ses sauveteurs. La particularité se cache en fait dans un drone que l’on cherche à rendre autonome pour la sécurité des baigneurs.

C’est Daniel Olmo, un policier de Tarragone qui a développé l’idée du drone maître-nageur : “Pendant le dernier essai, le drone a volé sur plus d’un kilomètre et demi sur la mer en larguant le flotteur exactement où nous voulions. Il a contrôlé la situation jusqu‘à ce que le bateau arrive et ensuite il est rentré.”

Avec ses trois batteries, le drone dispose d’une heure et demi d’autonomie de vol. Il peut atteindre une vitesse de 70 kilomètres heures.

Vicente Luna, responsable des opérations de secours à Cunit : “Désormais dès qu’un sauveteur nous prévient d’un accident, le drone décolle immédiatement, en même temps que le sauveteur et il se dirige vers le point d’urgence, à partir de là, on peut prendre une décision documentée parce qu’on sait dès le début dans quelle situation on se trouve. C’est la raison pour laquelle j’en suis arrivé à penser que c‘était un bon projet, une bonne idée et il faut que ce soit opérationnel.”

Le drone maître nageur dispose désormais de l’entier soutien des équipes de secours et d’interventions d’urgence de la région.

Cunit est le premier village d’Espagne à avoir adopté de façon permanente un système de surveillance comprenant un drone.

Prochain article