DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela: manifestation monstre de l'opposition, Maduro parle d'une tentative de putsch

monde

Venezuela: manifestation monstre de l'opposition, Maduro parle d'une tentative de putsch

Publicité

Plus d’un million de personnes selon l’opposition, la manifestation de jeudi dans les rues de Caracas est d’ampleur historique. Trois grandes artères du centre de la capitale vénézuélienne noires de monde. L’objectif des manifestants : mettre la pression sur le gouvernement Maduro et obtenir la tenue d’un référendum révocatoire avant 2017.
“Aujourd’hui est l‘étape définitive de notre lutte et tous les Vénézuéliens mobilisés jurent qu’ils exerceront leurs droits constitutionnels de façon pacifique jusqu‘à ce qu’une élection démocratique et un changement constitutionnel ait lieu”, a déclaré devant la foule Jesús Torrealba, secrétaire général du MUD, la coalition des partis d’opposition.

Un coup de force qui n’a pas manqué de faire réagir les partisans du gouvernement chaviste, descendus dans la rue par centaines de milliers. De son côté, le président Maduro parle d’un coup d‘état avorté. “Nous avons capturé les principaux membres de la droite qui voulait un coup et avaient prévu de placer des bombes, ils avaient prévu d’attaquer leur propre peuple”, précise-t-il.

Qui sont-ils ? Pour l’instant l’identité de ces supposés putschistes restent inconnue. Mais le président a assuré jeudi que 92 paramilitaires colombiens avaient été capturés. Quelques heures avant la manifestation, il a aussi menacé les députés d’opposition de retirer leur immunité. Une autre manifestation de l’opposition est prévue pour le 7 septembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article