DERNIERE MINUTE

La querelle entre Obama et Duterte jette un froid sur le sommet de l'Asean

Des regrets insuffisants.

Vous lisez:

La querelle entre Obama et Duterte jette un froid sur le sommet de l'Asean

Taille du texte Aa Aa

Des regrets insuffisants. Barack Obama a annulé sa rencontre prévue avec le président des Philippines après que ce dernier l’ait publiquement insulté, même s’il est revenu sur ses propos injurieux. La querelle a jeté un froid sur le sommet de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est. Dans un communiqué diffusé mardi par son gouvernement, Rodrigo Duterte a déploré “que ses remarques devant la presse aient causé une telle controverse”.

allviews Created with Sketch. Point of view

""Je sais que les vestiges de la guerre continuent à briser des vies ici au Laos.""

Barack Obama Président des Etats-Unis
Elle a également terni la dernière visite d’Obama, en tant que président, dans cette région qui est la pièce maîtresse de la politique étrangère et économique des Etats-Unis contre Pékin.

Barack Obama a déclaré :“je sais que les vestiges de la guerre continuent à briser des vies ici au Laos. Beaucoup de bombes lancées n’ont jamais explosé. Au fil des années, des milliers de Laotiens ont été tués ou blessés – des fermiers cultivant leurs champs, des enfants en train de jouer. Les blessures – une jambe ou un bras amputé- durent une vie entière.”

Obama est le premier président américain en exercice à se rendre au Laos. Il a annoncé une aide supplémentaire de 90 millions $ sur trois ans pour déterrer les munitions non explosées qui ont tué ou blessé plus de 20.000 personnes.

Pour le président des Etats-Unis, ce déplacement a également pour but d’ évoquer la question des ambitions de Pékin en mer de Chine méridionale, contestées par les Philippines, le Vietnam, la Malaisie, Brunei et Taïwan.

Avec agences