DERNIERE MINUTE

Westminster se penche sur la pétition réclamant un nouveau référendum sur le Brexit

Le Parlement britannique a examiné lundi une pétition demandant un nouveau référendum sur le maintien ou la sortie de l’Union européenne.

Vous lisez:

Westminster se penche sur la pétition réclamant un nouveau référendum sur le Brexit

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement britannique a examiné lundi une pétition demandant un nouveau référendum sur le maintien ou la sortie de l’Union européenne. C’est cependant le gouvernement qui décide et un retour aux urnes est très peu probable.

allviews Created with Sketch. Point of view

""Il n'y a rien de plus dangereux que de montrer ici que nous n'écoutons pas, que nous nous bouchons les oreilles et que nous refusons d'honorer cette décision d"

C’est pourtant ce que souhaiteraient le parti indépendantiste écossais, ainsi que les 4,1 millions de signataires de la pétition.

“Deux mois et demi après, on ne sait pas ce que le Brexit signifie vraiment en réalité et nous vivons dans l’incertitude. C’est pour cela qu’on a cette pétition sur la table aujourd’hui. Nous ne savons pas quelle forme va prendre le Brexit, ni quand il va avoir lieu”, s’est inquiété le député travailliste David Lammy.

Les parlementaires opposés à un nouveau référendum mettent en avant le respect de l’expression démocratique du scrutin du 23 juin.

“Je pense que nous devons tous nous demander pourquoi une partie du soutien à la campagne pour la sortie de l’Union européenne représentait un cri de frustration envers notre démocratie. Et je pense qu’il n’y a rien de plus dangereux que de montrer ici que nous n‘écoutons pas, que nous nous bouchons les oreilles et que nous refusons d’honorer cette décision décisive”, a déclaré le député conservateur John Penrose.

Le 23 juin, le vote en faveur du Brexit a recueilli 51,9 % des voix, avec un taux de participation de 72 %. Les pétitionnaires souhaitaient qu’un nouveau référendum soit organisé si le vote pour ou contre le Brexit n’atteignait pas 60 %, avec un taux de participation inférieur à 75 %.