DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Oregon, une curiosité géologique détruite par des vandales

monde

En Oregon, une curiosité géologique détruite par des vandales

Publicité

La police de l’Etat de l’Oregon aux Etats-Unis a ouvert une enquête pour retrouver les auteurs de la destruction d’une formation rocheuse.
Connue sous le nom de “bec de canard”, cette curiosité géologique était le fruit de l‘érosion naturelle et faisait la fierté du Cap Kiwanda, un parc réglementé, le long de la côte pacifique.

La destruction du site a d’abord été mise sur le compte d’un éboulement naturel mais une vidéo est apparue démontrant que la roche avait bel et bien été détruite par plusieurs individus.

Les images ont été prises par hasard par un vidéaste amateur qui pilotait un petit drone. On y aperçoit des jeunes gens faisant basculer la roche de manière délibérée.
Le vidéaste aurait alors demandé pourquoi ils avaient détruit ce piédestal naturel et les vandales lui auraient répondu qu’ils avaient agi de la sorte car l’un de leurs amis s‘était une fois cassé une jambe en grimpant dessus et que cela représentait un danger.

Selon les médias locaux, les vandales ne risquent pas grand chose. Au pire, une amende de 386 euros maximum.

Pour Chris Havel, le porte-parole des Parcs de l’Orégon, les actes de vandalisme de ce type restent très rares. Si des arbres sont parfois abattus de manière illégale ou que les installations sont endommagées, “c’est quelque chose de nouveau pour nous (…) c’est la première fois que quelqu’un renverse intentionnellement un monument naturel”.

[Photo crédit Oregon Parks and Recreation Department]

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article