DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La bataille des Sioux contre l'oléduc qui ne respecte pas leurs morts

monde

La bataille des Sioux contre l'oléduc qui ne respecte pas leurs morts

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Ils ont perdu la bataille judiciaire, mais promettent de continuer la lutte. Aux Etats-Unis, ces Sioux du Dakota du Nord résistent toujours, devant le tribunal. Ils s’opposent à la construction d’un oléoduc, sous une rivière. L’ouvrage menacerait l’accès à l’eau potable de la tribu et plusieurs sites sacrés d’inhumation et de prière, selon leur avocat : “Nous sommes très déçus de ce qui s’est passé ici aujourd’hui, a déclaré après l’audience Jan Hasselman. Nous avions demandé au juge une suspension temporaire des travaux sur le terrain de l’autre côté de la route 1806 et ça a été refusé, alors que c’est là où les sites sacrés ont été découverts vendredi. Alors la construction continue à cet endroit même si la tribu l’a identifié comme ayant un intérêt culturel majeur.”
Un camp de “la colère”, fait de tipis et tentes, a été installé près de la réserve. Des membres d’autres tribus indiennes sont ici depuis des mois pour également soutenir les Sioux.

“Les lois des hommes ne s’appliquent pas vraiment pour nous car nous sommes un peuple spirituel, mais en même ils les utilisent contre nous tout le temps, regrette le leader spirituel des Sioux, le chef Arvol Looking Horse. Et pourtant ils ne suivent même pas leurs propres lois. C’est notre impression.”

Cette affaire a donné lieu à des affrontements violents samedi dernier, avec des gardes de sécurité de la compagnie de construction pétrolière. Trois agents ont été blessés et des manifestants mordus par leurs chiens.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article