DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: Russes et Américains pas prêts à parler d'une seule voix

monde

Syrie: Russes et Américains pas prêts à parler d'une seule voix

Publicité

Leur dernière rencontre sur la Syrie remonte au 26 août, et il n’y en a pas eu de nouvelle ce jeudi. John Kerry et Sergueï Lavrov n’ont eu qu’une conversation téléphonique, car il reste des sujets à régler en vue de l‘élaboration d’une déclaration commune sur une sortie de crise en Syrie.

La réunion, originellement prévue à Genève, pourrait avoir lieu dans les prochains jours.

Tout le monde est au moins d’accord sur le fait que tout accord devrait inclure un cessez-le-feu durable et un accès humanitaire aux zones de conflit. Pour le reste…

Maria Zakharova est la porte-parole de Sergueï Lavrov :
« Nous avons dit et répété de nombreuses fois ce qui à notre avis constitue le principal obstacle, c’est la question de la distinction entre l’opposition modérée et les terroristes. C’est le problème central maintenant ; je ne ferai pas plus de commentaires ».

L’opposition syrienne a pour sa part présenté son plan de transition à Paris aux ministres des Affaires Etrangères turc, saoudien, français, britannique et européen, un plan qui prend comme condition inamovible l’un des points les plus centraux, celui aussi sur lequel buttent tous les pourparlers, celui du départ du président syrien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article