DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : après le tir nucléaire, les premières réactions

Américains et Russes condamnent le 5e tir nucléaire nord-coréen. Mais la stratégie des sanctions internationales a montré ses limites.

Vous lisez:

Corée du Nord : après le tir nucléaire, les premières réactions

Taille du texte Aa Aa

C’est la télévision d’Etat nord coréenne qui a annoncé la nouvelle : la Corée du Nord a procédé à un 5e essai nucléaire provoquant effroi et condamnation générale.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Nous sommes particulièremement inquiets. Les résolutions des Nations unies doivent être mises en oeuvre"

Sergueï Lavrov Ministre russe des Affaires étrangères

D’autant que ce nouvel essai nucléaire serait le plus puissant à ce jour jamais tiré. Par comparaison, la bombe d’Hiroshima, larguée sur le Japon en 1945, était à peine plus puissante.

Réunis à Genève, Américains et Russes préparent une nouvelle riposte… diplomatique.

John Kerry, secrétaire d’Etat américain : “La Chine, la Russie, les Etats-Unis, tout le monde partage la même inquiétude. Nous sommes en train d’analyser et d’essayer de comprendre ce qui s’est passé et ceci sera certainement discuté au sein des Nations unies, j’en suis sûr.”

Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères :
“Nous sommes particulièremement inquiets. Les résolutions des Nations unies doivent être mises en oeuvre. Notre message est très ferme”.

Ce cinquième essai nord-coréen témpoigne en tous cas de l’inefficacité des sanctions décrétées par l’ONU depuis 2006.

Sanctionné ou pas, le leader nord coréen semble bien décidé à faire monter les enchères.

Avec Agences