DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : l'Eurogroupe met la pression

économie

Grèce : l'Eurogroupe met la pression

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’“Eurogroupe”:http://www.consilium.europa.eu/fr/meetings/eurogroup/2016/09/09/ fait de nouveau monter la pression sur la Grèce. Réunis à Bratislava, en Slovaquie, les ministres des Finances de la zone euro, la Commission européenne et la Banque centrale européenne, ont pressé Athènes d’accélérer la mise en place des réformes auxquelles est lié le déblocage d’une nouvelle tranche d’aide de 2,8 milliards d’euros à la fin du mois.

L‘été est terminé,“ a martelé le président de l’Eurogroupe, le ministre néerlandais des Finances Jeroen Dijsselbloem. “Il nous faut vraiment redémarrer et rattraper le temps perdu. Et le Ministre grec, notre collègue, m’a paru convaincu qu’il est dans notre intérêt commun de rester sur la bonne voie. C’est surtout une question de confiance, confiance entre nous, bien sûr, confiance dans le FMI, qui a confirmé, reconfirmé, que le dossier serait examiné par son conseil de gouvernance avant la fin de l’année. Mais c’est aussi une question de confiance du monde extérieur en la Grèce et en l‘économie grecque.

Il y a encore le temps

Réforme de l‘énergie, gouvernance des banques et privatisations : au total 15 mesures sont concernées.

Nous devons leur dire clairement qu’il leur faut se tenir à leurs engagements. Il nous faut être extrêmement exigeants, mais en même temps, ne dramatisons pas. Nous sommes encore en mesure de concrétiser notre accord. Nous le voulons tous, il y a la volonté politique, il y a les moyens. Et les équipes d‘évaluation seront sur le terrain la semaine prochaine,“ a tenté de rassurer le commissaire européen aux affaires économiques et financières, Pierre Moscovici.

La nouvelle ligne de crédit s’inscrit dans le troisième plan d’aide de 86 milliards d’euros octroyé à la Grèce en juillet 2015 en échange d’une série de réformes.

Une fois n’est pas coutume, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, s’est montré conciliant, estimant que d’ici fin septembre, Athènes avait encore le temps.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article