DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moteurs truqués : un ingénieur de Volkswagen inculpé aux Etats-Unis

entreprises

Moteurs truqués : un ingénieur de Volkswagen inculpé aux Etats-Unis

Publicité

Un ingénieur de Volkswagen a été inculpé ce vendredi aux Etats-Unis dans le volet pénal du scandale des moteurs diesel truqués. James Liang a plaidé coupable devant un tribunal de Détroit et a accepté de coopérer à l’enquête des autorités américaines.

L’homme de 62 ans travaillait depuis 1983 pour le constructeur automobile allemand, tout d’abord à Wolfsburg en Allemagne, puis en Californie depuis 2008. Accusé d’avoir contribué au développement de logiciels truqueurs permettant de contourner les lois anti-pollution américaines, il encourt cinq ans de prison.

Deux poids, deux mesures

Volkswagen a déjà accepté de verser l‘équivalent de 15 milliards d’euros de dédommagements au civil aux Etats-Unis dans le cadre de cette affaire. En Europe, le constructeur essaie de s’en tirer à meilleur compte. Il a rejeté les allégations de la Commission européenne lui reprochant d’avoir floué les consommateurs et a déclaré ne pas voir le besoin d’indemniser ses clients européens.

Avec AFP, Reuters.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article