DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

« Nous ne pardonnerons jamais à l'Arabie saoudite »

monde

« Nous ne pardonnerons jamais à l'Arabie saoudite »

Publicité

Des milliers d’Iraniens sont descendus dans les rues de Téhéran aujourd’hui après la prière hebdomadaire. Une manifestation contre l’Arabie saoudite qui a refusé d’accorder un visa à 64 000 Iraniens qui souhaitaient se rendre à La Mecque pour le hajj, le grand pèlerinage musulman. Les relations diplomatiques entre les deux pays sont rompues depuis janvier et toutes les négociations ont échoué.

« Les Saoudiens sont au summum de l’irrespect et de la tricherie », éructe un manifestant. « Ils se sont alliés aux Juifs, ce sont les serviteurs de l’Amérique. Ils font tout pour servir les intérêts de l’Amérique et tout ce qui pourrait bénéficier à Israël. Ils ont poignardé les musulmans en plein cœur. ».

« On n’a aucun problème avec le peuple saoudien », tempère un autre manifestant. « Ce sont des sunnites, ce sont nos frères. Mais les membres de la famille royale, ce sont les marionnettes des Anglais et des Américains qui sont impliqués dans des guerres contre les chiites et contre les musulmans. »

La guerre des mots entre l’Iran chiite et l’Arabie saoudite sunnite s’est rapidement envenimée. Pour l’ayatollah Khamenei, la famille royale saoudienne « ne mérite pas de gérer les lieux saints » de l’islam. Le grand mufti d’Arabie saoudite a quant à lui déclaré que les Iraniens chiites n‘étaient « pas des musulmans ».

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article