DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Avant la trève, Bachar remet de l'huile sur le feu

monde

Avant la trève, Bachar remet de l'huile sur le feu

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

A quelques heures du début du cessez-le-feu sur une partie de la Syrie, qui devait démarrer lundi soir, Bachar el-Assad a remis de l’huile sur le feu.

Lors d’une rare apparition publique, Bachar s’est rendu à Daraya dans la banlieue de Damas. Un secteur rebelle repris fin août par l’armée syrienne.

Bachar el-Assad : “Cette visite dans ce secteur est aussi l’occasion de rappeler que l’Etat syrien est déterminé à reprendre aux terroristes toutes les régions et à rétablir la paix et la sécurité.
Nous nous engageons à reconstruire toutes les infrastructures qui ont été détruites au plan matériel comme au plan humain”.

Le président syrien a fait cette déclaration lundi en marge d’une prière dans un quartier assiégé pendant des mois par l’armée syrienne. La fin des combats s‘était soldée par un déplacement massif de civils.

Autre signe de la détermination de Bachar, quelques heures avant l’annonce du cessez-le-feu, la région d’Alep a été de nouveau bombardée.

Ailleurs, les rebelles et les forces syriennes se combattent, histoire de renforcer leurs positions.

Le cessez-le-feu ne concerne ni les jihadistes de Daesh, ni le Front Fateh al-Cham, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Avec Agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article