DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Célébration de l'Aïd el-Kebir dans le monde musulman

monde

Célébration de l'Aïd el-Kebir dans le monde musulman

Publicité

Les musulmans pratiquants du monde entier célébraient ce lundi l’Aïd el-Kebir. La grande fête du sacrifice qui coïncide chaque année avec le pélerinage à La Mecque (hajj).
L’Aïd commémore la soumission à dieu d’Abraham qui, selon la tradition, était prêt à immoler son fils Ismaël, avant que l’ange Gabriel ne lui propose in extremis de sacrifier un mouton à sa place.

L’Aïd c’est aussi le rituel de la lapidation de stèles représentant Satan. A Mina près de La Mecque les pèlerins doivent jeter plusieurs fois des pierres pour chasser le diable.

Les musulmans de Jérusalem se sont également recueillis à la mosquée Al-Aqsa, le troisième lieu saint musulman après la Mecque et Médine.

A Kaboul, les musulmans afghans ont également célébré l’Aïd. Une trève de courte durée alors alors que les attentats-suicides se multiplient dans la capitale. Lundi, à Kandahar au sud du pays, des coups de feu ont éclaté dans un hôpital après l’intrusion de deux rebelles.

L’Aïd se termine par le sacrifice du mouton que l’on partage entre amis ou en famille. En France chaque année, le sacrifice du mouton soulève une polémique quant aux conditions d’abattage.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article