DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : 48 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée à Van

monde

Turquie : 48 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée à Van

Publicité

Près de cinquante personnes ont été blessées dans un attentat à la voiture piégée ce lundi dans l’est de la Turquie.
L’attaque s’est produite dans le centre de la ville de Van, à proximité du siège départemental de l’AKP, le parti au pouvoir. L’attentat n’a pas été revendiqué mais les autorités l’attribuent à la milice kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan.

Cette explosion intervient au lendemain du limogeage de 28 maires, soupçonnés d‘être liés au PKK ou à la confrérie de l’ex-prédicateur Gülen, accusé d‘être le cerveau du putsch raté à la mi-juillet.
Une mise à pied saluée par le président Recep Tayyip Erdogan :

“Être élu maire ne veut pas dire que vous pouvez faire tout ce que vous voulez. En tant que maire, vous ne pouvez pas soutenir des organisations terroristes, vous ne disposez pas d’une telle autorité.”

Les mairies concernées sont situées en grande partie dans des régions du sud-est de la Turquie et peuplées en majorité de Kurdes. Les 28 élus ont été remplacés par des cadres de l’AKP. Une réorganisation pour les autorités dans le cadre de l‘état d’urgence, une violation des droits de l’homme pour le parti HDP pro-kurde.
La décison a entraîné des échauffourées entre manifestants et policiers.

Sources : AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article