DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venise : le palmarès de la Mostra

cinema

Venise : le palmarès de la Mostra

En partenariat avec

Le Lion d’Or à Venise a été décerné au film philippin “The Woman who left” (La femme qui est partie). Il s’agit d’un long récit en noir et blanc racontant l’histoire d’une femme partagée entre désir de revanche et pardon.

Lav Diaz : “C’est pour mon peuple, pour le peuple philippin, pour notre combat, pour un combat pour l’humanité. Merci beaucoup.”

Ce film de près de quatre heures a été écrit et réalisé par Lav Diaz. Son personnage principal a passé 30 ans dans une prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.

Originalité cette année, le jury a choisi de remettre deux Lions d’Argent de la meilleure mise en scène, l’un au Mexicain Amat Escalante pour “La Region salvaje” et l’autre au Russe Andreï Kontchalovski pour “Paradise”.

“Paradise” suit trois personnes dont les chemins se croisent pendant la seconde guerre mondiale une émigrante aristocratique russe et membre de la résistance française, un collaborateur français et un officier supérieur SS…

“La región salvaje” parle lui d’une jeune mère au foyer, Alejandra élève ses deux garçons avec son mari Angel. Fabian, son frère, est infirmier dans un hôpital local. Leurs vies provinciales vont être bouleversées par l’arrivée de la mystérieuse Veronica…

L’Américain Tom Ford est monté sur la deuxième marche du podium avec “Nocturnal Animals” qui obtient le Lion d’Argent du Grand Prix du Jury.

Et enfin la Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine est revenu à l’Américaine Emma Stone dans “La la Land” de l’Américain Damien Chazelle, une comédie musicale propulsée parmi les favoris pour le Lion d’Or dès sa présentation en ouverture de la Mostra.

Prochain article