DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Vénitiens ne supportent plus l'avalanche touristique

monde

Les Vénitiens ne supportent plus l'avalanche touristique

Publicité

“Rendez-nous notre ville !” Voilà le cri de ces Vénitiens, descendus en masse dans les rues étroites de la cité italienne, pour justement dire.. qu’ils se sentent à l‘étroit. Trop de touristes, une vie quotidienne rendue impossible par l’afflux de curieux. Ils sont presque 30 millions chaque année à découvrir Venise, obligeant les habitants à quitter la cité lacustre.

“Nous sommes pour Venise et les Vénitiens, ceux qui sont exilés à Mestre veulent revenir à Venise”, explique Mario Secchi, journaliste au journal vénitien Il Gazzettino.

Munis de cabas, cet ustensile indispensable pour faire ses cources dans le dédale de ruelles piétonnes, les manifestants ont traversé la ville.

“Plus de 1000 personnes ont participé avec des cabas pour les courses, explique Marco Caberlotto, de l’association Generation ’90, qui organise le rassemblement. On est parti du marché du Rialto pour réinvestir la ville, pour montrer l’unité des participants. Cette ville existe et veut résister, les gens qui y travaillent ont droit à une vie normale. On est ici et on veut continuer à y vivre.”

45000 habitants vivent encore dans la ville, envahie par 74000 touristes chaque jour. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter, les problèmes de sécurité dans certains pays ayant réduit les choix de destinations touristiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article