DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Discours de Juncker : contre-attaque sans surprise des eurosceptiques

monde

Discours de Juncker : contre-attaque sans surprise des eurosceptiques

Publicité

Sans surprise, dans les rangs des eurosceptiques, le discours de Jean-Claude Juncker sur l’Etat de l’Union aura suscité critiques et railleries. Parmi les intervenants les plus zélés, le Britannique Nigel Farage, qui avait fait campagne pour le Brexit.

“Il est clair qu’aucune leçon ne va être tirée du Brexit, a-t-il déclaré à l’issue du discours. C’est toujours la recette habituelle, plus d’Europe. Et dans ce cas précis, plus d’Europe militaire. Et cela ne va pas entraver la croissance rapide des partis d’opposition à travers toute l’Europe. Cela ne va pas empêcher les pays d’Europe centrale et orientale de dire que non aux quotas de migrants de Madame Merkel. Et je pense que vous devez vous attendre à beaucoup d’autres référendums.”

Mais pour le libéral Guy Verhofstadt, un Européen convaincu, les nationalistes n’ont pas la réponse aux maux de l’Europe.

“Ils prêchent tous une seule chose : une fausse approche de la sécurité, a -t-il lancé. Ils croient qu’avec des murs et des barrières, nous pouvons résoudre le problème. Mais comment maintenir les terroristes à l’extérieur de nos frontières ? On pourra seulement faire cela avec des politiques supranationales et des instruments supranationaux à l’avenir.”

Cette Union européenne à la peine se retrouvera en sommet vendredi à Bratislava, et ce sera à 27, sans le Royaume-Uni.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article