DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une pétition pour demander la grâce d'Edward Snowden

Le célèbre lanceur d'alerte américain, réfugié en Russie, a demandé le pardon à Barak Obama dans un entretien au "Guardian".

Vous lisez:

Une pétition pour demander la grâce d'Edward Snowden

Taille du texte Aa Aa

Deux ONG ont lancé mercredi à New York une pétition pour demander à Barack Obama d’acorder son pardon à Edward Snowden, le célèbre lanceur d’alerte.

allviews Created with Sketch. Point of view

"(La loi) ne fait pas de distinction entre ceux qui ont librement donné des informations aux journalistes (...) et les espions qui les vendent aux puissances étrangères"

Edward Snowden Informaticien, lanceur d'alerte

Le temps est compté pour Snowden. Exilé depuis trois ans en Russie, il espère un geste du président avant son départ de la Maison Blanche. Son visa russe expire dans un an.

Inculpé pour espionnage aux Etats-Unis, Snowden risque jusqu‘à 30 ans de prison.

Edward Snowden : “Cette loi date de la Première Guerre mondiale et ne fait pas de distinction entre ceux qui ont librement donné des informations aux journalistes dans l’intérêt du public et les espions qui les vendent à des puissances étrangères. Je ne suis pas seulement inquiet pour moi. Si moi ou un autre lanceur d’alerte sommes encensés alors que nous sommes en prison pour de longues années sans aucune chance d’expliquer nos motivations à un juge cela aura un effet profondément glaçant sur les futurs lanceurs d’alerte qui travaillent comme je l’ai fait pour montrer les abus du gouvernement.”

La pétition est lancée alors que sort en salle à New York le dernier film d’Oliver Stone consacré justement l’affaire Snowden (sortie en France le 1er novembre).
Un biopic destiné à redorer aux Etats-Unis l’image écornée du jeune informaticien où beaucoup le considèrent comme un traître.

Nul ne sait si Obama grâciera Snowden, l’homme qui vola des milliers de document confidentiels. Des documents explosifs qui révèleront au monde entier la surveillance de masse mise en oeuvre par le gouvernement américain.

Avec Agences